Qu’est-ce que l’e-liquide et de quoi est-il composé ?

0
404
e liquid définition et composition

Si le vapotage est de plus en plus populaire, ce n’est pas seulement parce qu’il aide les utilisateurs à arrêter de fumer. En plus d’être beaucoup moins cher et moins nocif que le tabac (mais les e-cigarettes présentent toujours des risques potentiels pour la santé), le vapotage est également l’occasion d’expérimenter des différentes saveurs. Que choisir comme du liquide pour vapoter ? Et, surtout, qu’est-ce que ce fameux e-liquide et de quoi est-il composé ?

Qu’est-ce que l’e-liquide ?

L’e-liquide est un fluide qui est placé dans le réservoir d’une e-cigarette ou d’une vapoteuse et qui crée de la vapeur. En d’autres termes, l’e-liquide est ce que vous inhalez à travers l’embout buccal de votre cigarette électronique. Comme son nom l’indique, ce fluide est liquide. Ce n’est qu’après avoir été chauffé qu’il se transforme en gaz, ou vapeur, que vous pouvez inhaler. Selon la cigarette électronique dont vous disposez et votre propre préférence en la matière, le jus de vapeur est chauffé à une température comprise entre 90° C et 200° C, ce qui le fait passer de l’état liquide à l’état de vapeur.

L’e-liquide est un mélange d’eau, de nicotine (mais pas toujours, il existe aussi des fluides sans nicotine), de propylène glycol (PG) ou glycérine végétale (VG) ou un mélange des deux, et d’arômes utilisé en agroalimentaire. Examinons ces ingrédients en détail.

E-liquide : les ingrédients

Les cigarettes électroniques ne contiennent pas de tabac ni d’autres ingrédients nocifs tels que le monoxyde de carbone et le goudron que l’on trouve dans les cigarettes traditionnelles. Nous vous le disions, les e-cigarettes utilisent plutôt une solution liquide de nicotine appelée e-liquide ou e-juice, en anglais. Ce e-liquide est composé de quatre ingrédients de base : eau, nicotine, arômes et une base de propylène glycol ou de glycérine végétale (ou parfois un mélange de PG et de VG).

La nicotine

La nicotine est l’ingrédient qui crée une dépendance et que l’on trouve dans certains e-liquides de cigarettes électroniques et dans toutes les cigarettes traditionnelles. La nicotine stimule le système nerveux central et augmente la pression sanguine, la respiration et le rythme cardiaque. Lorsque la nicotine pénètre dans le cerveau, elle libère une sensation de plaisir lorsque le taux de dopamine augmente. Les fabricants ont tendance à proposer leurs produits dans des fourchettes de teneur en nicotine variables, allant de zéro à 36 milligrammes par millilitre. La nicotine, bien qu’elle ne soit pas considérée comme un cancérigène, crée une dépendance et peut préparer le cerveau à devenir dépendant d’autres substances.

Les arômes artificiels

Il existe plus de sept mille saveurs, dont la cerise, la noix de coco, la pomme fraîche, les tartes sucrées, la cannelle et même le tabac. Il serait impossible d’énumérer ici tous les produits chimiques qui créent les saveurs, mais le produit chimique qui se distingue le plus reste le diacétyle. Il est couramment utilisé pour créer un arôme de beurre dans le pop-corn. Bien que l’on pense que ce produit chimique est parfaitement inoffensif, certains arguent que son inhalation pourrait déclencher une maladie incurable appelée bronchiolite oblitérante (OB).

Propylène glycol (PG)

Il s’agit d’un liquide fabriqué en laboratoire et que l’on retrouve également dans les aliments, les médicaments et les cosmétiques. Il est également utilisé pour faire de la fumée ou du brouillard artificiels pour les spectacles. Il peut irriter les poumons et les yeux et peut être plus nocif pour les personnes souffrant de maladies pulmonaires chroniques comme l’asthme et l’emphysème.

La glycérine

Inodore et incolore, la glycérine liquide a un goût légèrement sucré. On la retrouve dans de nombreux produits, y compris les aliments et les médicaments, qu’ils soient délivrés sur ordonnance ou en vente libre.

Bien que certains des ingrédients énumérés ci-dessus soient connus pour être généralement sans danger dans les aliments et les médicaments, les risques pour la santé qui découlent de l’inhalation de grandes quantités de ces produits chimiques au fil du temps restent assez méconnus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici