Tout savoir sur la cigarette électronique et les e liquid bio

0
37

La cigarette électronique, également appelée e-cigarette, est un appareil alimenté par batterie qui simule l’expérience d’une cigarette ordinaire mais avec moins de risque pour la santé. Car, elle ne contient que des liquides bio ou des vapeurs de nicotine. Dans cet article, on vous propose un aperçu sur cette nouvelle méthode de vapoter des produits sains et contrôlés. 

Comment fonctionne l’e-cigarette ?

Au départ, les cigarettes électroniques étaient produites par de petites entreprises. Mais il y a quelques années, en vue de la croissance rapide de ces produits, de grandes entreprises de tabac ont également acquis et commencé à développer cette forme de cigarette comme les saveurs E liquides naturels et bio fabriqué en France et  certifié ECOCERT.

 

Par ailleurs, les cigarettes électroniques se composent d’un :

  • réservoir qui contient un liquide, généralement riche en nicotine;
  • atomiseur, qui est le dispositif chargé de chauffer le liquide et de générer la vapeur;
  • capteur qui active l’atomiseur à chaque fois que l’utilisateur inhale; certains fonctionnent avec un bouton);
  • une pile;
  • et un chargeur de batterie.

L’utilisateur active l’atomiseur par inhalation ou en appuyant sur un bouton, selon les caractéristiques de l’appareil. L’atomiseur chauffe le liquide dans le réservoir et crée une fumée de vapeur, qui ressemble mais n’est pas la même que la fumée de cigarettes ordinaires. La cigarette électronique simule donc l’expérience de fumer une cigarette classique, mais sans combustion et sans inhalation de toutes les substances toxiques présentes dans le tabac.

A quoi ressemble la cigarette électronique ?

Les cigarettes électroniques sont entrées sur le marché en 2003 en Chine. En 2006, ils sont arrivés aux États-Unis et en Europe. Dans la plupart des pays, les cigarettes électroniques entrent sur le marché en tant que produits courants, sans réglementation gouvernementale. Ce n’est qu’au cours des dernières années, avec la vulgarisation du produit, que les agences de contrôle de l’État de plusieurs pays ont commencé à accorder plus d’attention aux cigarettes électroniques.

Lire aussi : Qu’est-ce que l’e-liquide et de quoi est-il composé ?

Les premières cigarettes électroniques ont été conçues pour avoir un design très similaire aux cigarettes conventionnelles, à la fois en forme et en taille. Il y avait même des versions jetables, qui ne pouvaient pas être rechargées. L’amateur fume et jette la cigarette électronique lorsque son contenu est épuisé. Mais la technologie des cigarettes électroniques a considérablement évolué ces dernières années. La plupart des e-cigarettes ressemblent davantage à un gros stylo. Ils ont des batteries longue durée qui peuvent être rechargées, des réservoirs de liquide qui peuvent être remplis, des régulateurs pour contrôler la quantité de vapeur et la température de l’atomiseur, une lumière LED et une grande variété d’options concernant les couleurs et l’apparence de l’e- cigarette.

 

Quelles substances contiennent le liquide de la cigarette électronique ?

Contrairement aux cigarettes conventionnelles, qui brûlent du tabac pour générer de la fumée, les cigarettes électroniques vaporisent un liquide, que beaucoup appellent communément e-liquide. Cet e-liquide est acheté séparément dans de petites bouteilles (appelées recharges), avec plus de 7000 variations de saveurs sur le marché. La plupart des liquides en vente sont composés de nicotine (il existe également des e-liquides sans nicotine), de propylène glycol (glycérol) et d’arômes. Cependant, une grande variété d’autres substances ont déjà été identifiées, telles que l’étain, le plomb, le nickel, les nitrosamines et les composés phénoliques.

Lire aussi : Qu’est-ce que l’e-liquide et de quoi est-il composé ?

La teneur en nicotine contenue dans l’e-liquide varie généralement de zéro à 36 mg / mL. Les concentrations les plus courantes sont 6 mg / mL, 12 mg / mL, 18 mg / mL ou  24 mg / mL. Cependant, des études ont montré que la teneur en nicotine attestée par les fabricants n’est pas toujours fiable, étant souvent supérieure à celle indiquée sur les étiquettes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici