Économiser les ressources naturelles via l’automatisation

0
142
Économiser les ressources naturelles via l’automatisation

La transformation digitale et l’automatisation accélérée de l’outil de production peuvent-elles avoir un impact sur la préservation des ressources naturelles ? Réponse affirmative si l’on en croit les explications du CEO d’AVIVA, Craig Hayman. Le spécialiste prévoit en effet une plus grande implication du numérique dans la problématique du développement durable. Éclairage.

 

En 2020, les experts ont prédit, pour 2021, une émergence technologique axée sur quatre principales tendances. Primo, l’IIot l’Internet industriel des objets est appelé à se généraliser grâce à la numérisation des entreprises. Secundo, L’IA (intelligence artificielle) et le ML (machine learning) doivent impulser l’automatisation des process, ce qui devrait amener les entreprises appliquant un management agile à améliorer leurs performances.

Tertio, la tendance pour les entreprises à s’orienter vers un mode de fonctionnement plus propre et plus efficace va conduire à un renforcement de la durabilité à travers une meilleure utilisation des ressources naturelles (gestion écologique des ressources naturelles). Enfin quarto, la recherche d’une meilleure exploitation des données sera le lot des entreprises. L’objectif étant qu’elles puissent extraire l’essentiel de l’information utilisable pour leur développement.

 

Intensification de la transformation numérique

L’intelligence artificielle et la modélisation 3D sont appelées à se développer au cours des prochaines années. Cela permettra de comprendre les processus mis en place par les entreprises et les méthodes d’implémentation qui favorisent leur adaptation. Outre qu’il accélère la rentabilisation, le cloud est appelé à jouer un rôle de catalyseur de la transformation digitale. Cela passe par une réduction du coût de production et une amélioration du niveau de collaboration dans les entreprises.

La transformation numérique est adossée sur l’analyse des données qui en est le moteur. Il faut dire que les bases des données constituent une véritable mine d’informations très recherchées par l’entreprise moderne. C’est d’ailleurs cette problématique liée à l’exploitation des données personnelles des utilisateurs qui provoquera un changement de donne en matière de transformation digitale. Son impact sur la gestion moderne des ressources est un autre élément d’évaluation.

 

L’accélération de l’automatisation

Le cabinet Gartner prévoit un bouleversement dans l’univers industriel à l’horizon 2024. Selon les experts, le nombre d’entreprises qui vont abandonner leur système de pilotage actuel au profit de l’intelligence artificielle est estimé à 75 %. Autrement dit, une multiplication par 5 des bases de données en continu et la mise en place des systèmes d’analyse sont à prévoir. La même IA permettra de renforcer les systèmes de gestion des données. De manière globale, on verra de plus en plus d’entreprises investir dans l’analyse des données, qu’elles soient historiques ou opérationnelles.

L’on subodore par ailleurs, en guise de prévision, une possible utilisation de l’intelligence artificielle sur les capteurs, les automates programmables et autres appareils connectés. Cette combinaison sera le point de lancement d’une vague d’améliorations portant sur l’accélération de la performance dans le secteur industriel. Les données qu’utilise l’IA en matière de gestion automatisée sont de type historique. Elles servent à l’analyse des tendances qui contribuent à la rationalisation et à l’amélioration du processus d’approvisionnement.

Lire aussi : Pourquoi investir dans l’installation de panneaux solaires ?

Une meilleure prise en compte du développement durable

En matière de développement durable, la transformation numérique est l’une des étapes marquantes. Les données récoltées permettent aux entreprises de mettre en place une stratégie efficiente et de l’appliquer. L’avènement de l’industrie 4.0 entre pleinement dans cette démarche. La création des jumeaux numériques par exemple permettra d’aboutir à une optimisation durable des process. À cet effet, le rôle que joue le développement industriel est crucial pour la consolidation de l’émergence économique en ce sens qu’elle va contribuer à créer des emplois et à éradiquer la pauvreté.

L’amélioration de la gestion des ressources et le renforcement de l’innovation technologique auront des conséquences directes sur l’éclosion du tissu industriel. L’on évoque notamment la réduction des coûts, l’accès à l’emploi et l’augmentation du niveau de compétitivité des entreprises. Le retard pris par l’industrie vis-à-vis des autres secteurs est certes perceptible, mais son impact écologique dans un futur proche sera une précieuse contribution à la survie de la planète.

Lire aussi : Quand les robots en tout genre s’invitent dans nos maisons

L’entreprise de demain sera évolutive, audacieuse et intelligente

La résolution des problèmes qui concernent la création des valeurs, l’accès à l’information, l’optimisation des coûts, l’amélioration de la productivité et la gestion des risques sera désormais adossée sur les logiciels intelligents. C’est pourquoi de plus en plus d’entreprises font appel à ce type de programme.

Pour une entreprise, adopter les bonnes technologies c’est acquérir l’agilité nécessaire à la gestion des coûts, à la réduction des risques d’erreurs et à l’accroissement du niveau d’efficacité. Pour atteindre leurs objectifs à court, à moyen et à long terme, les entreprises doivent combiner la transformation digitale à l’automatisation, au développement durable, à l’analyse et au traitement des données. C’est la voie royale pour parvenir à une gestion des ressources maîtrisée qui prenne en compte la problématique de l’environnement.