Carburants : L’affichage du prix au kilomètre en application

0
302
affichage consommation carburant

Toutes les stations-service affichent le prix du carburant au litre. Néanmoins, elles peuvent désormais afficher en même temps le prix à payer pour 100 kilomètres parcourus. Grâce à une telle mesure, il est bien plus facile de comparer les prix des différentes énergies.

L’entrée en vigueur de la directive en France

Le nouvel affichage du prix du carburant au kilomètre est une directive européenne faisant son entrée en France depuis le 7 décembre 2020. Même si cette nouveauté n’implique pas de grand changement dans notre quotidien, elle reste tout de même pratique.

Depuis l’application de cette directive, les distributeurs de carburant ont la possibilité d’afficher le prix des carburants en euro par 100 km. Bien sûr, il est possible de voir en même temps les tarifs habituels au litre. Dans cette optique, les consommateurs pourront mieux comprendre leur consommation réel de carburant et ainsi penser au véhicule électrique et également à l’installation de recharge électrique à leur domicile ou sur leur lieu de travail.

Les objectifs de ce nouvel affichage

Avec l’affichage du prix du carburant au kilomètre parcouru, l’Union européenne a pour objectif de proposer une technique commune de comparaison des prix du carburant. Cette directive vise également à inciter les clients à privilégier les énergies renouvelables. Ce type d’énergie s’avère plus écologique et plus économique. Des assurance complémentaire peuvent être nécessaires.

Lire aussi : Entretien chaudière : qui  doit s’en occuper entre le propriétaire et le locataire ?

Les différents types de carburants proposés

Vous découvrirez sur ce nouvel affichage plusieurs types de carburants :
• Le gasoil : 6,3 €/100 km
• L’essence : 8,4 €/100 km
• L’électrique : 2,9 €/100 km
• Le GPL (gaz de pétrole liquéfié) : 7,1 €/100 km
• Le gaz naturel comprimé : 6,7 €/100 km
• L’hydrogène : 11,3 €/100 km
• Le bioéthanol : 6,03 €/100 km

Le bioéthanol intéresse de plus en plus d’automobilistes en raison de ses aspects économiques et écologiques. En effet, c’est un biocarburant issu de la transformation de matières végétales produites par l’agriculture. Ces matières peuvent être des céréales, de la betterave à sucre, etc.

Avant d’opter pour du bioéthanol, il convient d’en savoir plus sur ses avantages et ses inconvénients. Vous pourrez également faire sa comparaison avec le GPL, un mélange constitué de propane et de butane.

L’hydrogène s’avère également intéressant, un carburant utilisant une transformation chimique du dihydrogène comme énergie de propulsion. Faisant partie des voitures électriques, la voiture à hydrogène est équipée d’une pile à combustible qui lui permet de produire lui-même l’électricité dont il a besoin.

À la différence des véhicules purement électriques, ceux à hydrogène n’utilisent pas l’énergie fournie par une batterie intégrée.

Lire aussi : Objets publicitaires : pourquoi en distribuer à vos clients?

L’hydrogène commence à émerger

Une voiture à hydrogène offre aussi la même sensation de conduite qu’avec une voiture électrique. Le démarrage sera impulsif et vous ne ressentirez aucun bruit de moteur. Quant à sa durée de chargement, elle est bien plus rapide que celle d’un véhicule entièrement électrique qui prend en moyenne 30 min pour se charger complètement.

De son côté, le réservoir d’un véhicule à hydrogène est plein en seulement 5 minutes. Par ailleurs, une telle voiture est plus autonome qu’une voiture purement électrique. En effet, un réservoir d’hydrogène plein suffit pour 500 km alors que pour un véhicule électrique, il doit avoir une très grosse batterie. Cela implique l’augmentation du poids de la voiture et sa durée de charge.

On constate également que la voiture au gaz naturel comprimé (GNC) commence à attirer plus d’automobilistes. Le gaz utilisé est composé de biométhane ou de méthane. Il s’agit du même gaz distribué sur le réseau général français afin de chauffer votre logement. Le gaz naturel comprimé est connu pour assurer 30 % d’économie sur le carburant. Les moteurs au GNC émettent aussi moins de 25 % de gaz à effet de serre que ceux au diesel.

Lire aussi : Pourquoi souscrire à un service de télésurveillance ?

Un affichage pas encore fiable à 100 %

Même si ce nouvel affichage est particulièrement utile, il n’est pas encore entièrement fiable. En effet, les voitures affichent des consommations différentes. Afin de parvenir à un résultat relativement fiable, l’Union européenne a appliqué cette méthode de calcul : multiplier la moyenne des consommations des trois modèles de voitures les plus vendues l’année précédente par le prix moyen du carburant pendant les 3 mois précédents l’affichage.

Il en va sans dire que le résultat ne sera pas d’une grande précision, mais cela vous donnera une petite idée du prix du carburant que vous aurez à dépenser sur les 100 km.

Lire aussi: Comment trouver son adresse IP ou géolocaliser l’adresse IP de quelqu’un? Nous avons la réponse