Crémation, qu’en est-il en temps de Coronavirus Covid 19 ?

0
172
Quel prix pour la crémation des corps contaminé au coronavirus covid 19

Organiser les obsèques après la perte d’un proche n’est pas toujours évidente, encore moins en cas de crise sanitaire. Toutefois, afin d’exprimer le deuil, la famille doit affronter cette dernière.

L’crémation humaine, devenue légale en France depuis 1887, est devenue de plus en plus pratiquée. Comptant environ la moitié des obsèques, c’est le fait de sublimer le corps du défunt. En pleine pandémie, cette technique est considérée comme plus pratique. Ainsi, voici quelques détails à prendre en compte par la famille.

Incinération ou crémation ?

Quelle est la différence entre la crémation et l’crémation ? Avant d’entrer dans le vif du sujet, il faut apporter quelques appréciations et explications sur les termes à employer pour le devenir d’un corps.

D’abord, l’crémation désigne le fait de réduire en cendre des déchets et ordures. L’crémation humaine est donc comme un abus de langage. Le terme le plus approprié est la crémation. Après la crémation, le corps est transformé en gaz et en poussière. Les restes des os encore à l’état solide sont broyés avant d’être mis dans une urne avec les cendres. Ces différentes opérations sont à confier à des professionnels comme Clair Obsèques.

Pour la crémation, il ne s’agit pas d’enflammer le corps du défunt, le processus est plutôt de mettre le cercueil contenant le corps dans un four chauffé à environ 900°C. La crémation humaine dure plus d’une heure, plus précisément 1h 30mn.

Une fois dans l’urne, les restes du corps sont remis à la famille qui décidera ensuite de les mettre dans un caveau familial ou les répandre dans un endroit autorisé par la législation. Besoin d’un éclairage sur le droit familial pour la succession d’un proche, visitez le site Libre de Droit.

Crémation, à quel prix ?

A la différence de l’inhumation, la crémation est un processus plutôt laborieux. Du coup, son coût est plus élevé que le premier. En général, le prix d’une crémation humaine est 8% plus cher qu’un simple enterrement. Si tous les frais sont inclus, le cercueil, la plaque funéraire, le transport, le toilettage, etc. les coûts peuvent atteindre jusqu’à plusieurs milliers d’euros. Toutefois, la famille n’est pas obligée de tout inclure, elle peut faire par exemple opter pour l’achat du cercueil à part.

En outre, les frais des obsèques diffèrent d’une région à une autre. Dans la région parisienne, ou méditerranéenne, les frais reviennent plus chers par rapport aux autres régions de France. Mais comme le service funéraire est un service indépendant de l’administration, chaque pompe funèbre est donc libre de choisir sa grille tarifaire.

Comme il a été dit auparavant, après l’crémation humaine, la famille est libre de décider du sort des cendres, sauf volonté expresse du défunt. Si la famille décide de répandre les cendres, elle doit effectuer une demande auprès des autorités car il existe des endroits où l’on ne peut pas le faire : les fleuves, les routes par exemple. il est important de préciser que la dispersion des cendres dans la mer nécessite certaines obligations.

On rappellera que du fait du coronavirus, tout objet ou personne ayant été en contact avec le corps du défunt avant son crémation sont systématiquement soumis à une désinfection à l’eau de javel.

Lire aussi : Obsèques : quelles fleurs choisir ?

D’autres tarifs supplémentaires au cours de la crémation

D’abord, il faut que la famille achète une urne dans laquelle les cendres seront transférées une fois l’crémation humaine terminée. Après, il appartient à celle-ci de décider du devenir des cendres.

Elle peut choisir entre placer l’urne dans un case de columbarium ou de les disperser ailleurs. Dans le premier cas, l’achat de la case est obligatoire. A cela s’ajoute l’achat de la plaque funéraire à mettre sur la case. Dans le second cas, il faut faire une demande auprès de la commune où aura lieu la dispersion.

Les frais sont à la charge de la famille. Certaines familles originaires d’autres pays préfèrent rapatrier les cendres de leur proche. Ce qui génère d’autres frais supplémentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici