AccueilRecetteLe pesto d’Ail Des Ours
spot_img

Le pesto d’Ail Des Ours

L’ail des Ours ou ail sauvage, est une plante que l’on emploie le plus souvent pour ses nombreuses vertus médicinales, mais elle est aussi savoureuse cuisinée.

Découvrons ensemble l’Ail des Ours

Cette plante mi- sauvage fut découverte et utilisée par les Celtes et les Germains pour soigner et guérir divers maux.  Son appellation viendrait de l’attrait particulier que cette plante exerce sur la gourmandise des ours. En effet, après leur hibernation, les ours en faisaient un véritable festin.

Nous pouvons cueillir l’Ail des Ours dès le début du printemps dans toutes les forêts d’Europe et d’Asie du nord.

Lire aussi : Galette des rois de Cyril Lignac : recette; ingrédients, et mode d’emploi

L’Ail-Ours-Fleurs

Gare à l’ail des ours !

Que vous soyez un expert en cuisine ou pas, si vous souhaitez oser l’expérience de cultiver cette plante, il est préférable de connaitre au moins ces 3 points essentiels :

  1. Ne pas se tromper : Si vous désirez cueillir voulez de l’Ail des Ours en forêt ou dans votre jardin, Vous devez absolument être vigilants et ne pas confondre les feuilles de cette plante avec celles des colchiques ou du muguet par exemple qui s’avère très toxiques.
  2. Pour récolter cette plante : Il est bien d’utiliser un sac de toile ou de coton, les feuilles de l’Ail des Ours s’y conserveront beaucoup mieux.

Veillez à ne cueillir que les grandes feuilles en fonction de votre seul besoin ? Vous donnerez ainsi la chance aux jeunes pousses de continuer à grandir.

  1. Pour les cuisiniers qui ont la main verte : Il est conseillé de suivre ces conseils d’expert pour cultiver cette plante.

Où trouve-t-on de l’Ail des Ours ?

Si vous n’avez pas la chance de pouvoir en récolter lors de vos promenades en forêts, il existe des sites qui en proposent à la vente.

Lire aussi : Recette de mochi daifuku à base d’anko

Alors, comment utilise-t-on l’Ail Des Ours en cuisine ?

Cuites : Vous pouvez ajouter les feuilles à divers plats, mais plutôt en fin de cuisson pour plus de saveur. Vous pouvez également les intégrer dans vos mélanges de tartes salées avant de les enfournées.

Crues : les feuilles ou les fleurs finement hachées de l’Ail des Ours accompagnent à merveille une salade, elles seront aussi mélangées à une mayonnaise ou dans du beurre (tartiné sur un pain grillé ou employé pour la cuisson).

Maintenant que vous en savez un peu plus sur cette plante aux différentes vertus, passons à la recette : le pesto d’Ail des Ours.

INGRÉDIENTS :

100 g ail des ours (plante sauvage, à cueillir directement dans la nature ou à acheter sur des marchés ou chez certains primeurs

30 g pignons de pin

3 cl huile d’olive vierge extra vierge (un peu plus si besoin)

30 g parmesan ou pecorino romano râpé

Sel

PRÉPARATION :

Laver soigneusement les feuilles d’ail des ours et couper la base de la tige.

Couper les feuilles ainsi obtenues en fines lanières pour les déposer ensuite dans le bol de votre mixeur en y ajoutant le sel, les pignons et l’huile

Veillez à bien mixer les feuilles par petits à coups dans le but de ne pas trop chauffer la mixture, ajouter alors le fromage. Vous devez obtenir un mélange assez pâteux, plus ou moins homogène. Si vous estimez ce pesto trop sec, n’hésitez pas à ajouter encore un peu d’huile.

Le pesto est prêt ! Vous pouvez le consommez immédiatement où le conserver dans un pot hermétique (recouvrir la surface d’huile d’olive pour la conservation) que vous placerez au réfrigérateur.

À noter :

Pour une meilleure conservation : dans votre réfrigérateur, bien recouvert d’huile comme conseillé plus haut, il pourra alors être consommé dans les 3 jours. Mais, vous pouvez également le congeler (dans des bacs à glaçons par exemple, pour une utilisation facile).

Goût : malgré son nom bucolique, sa saveur est assez habituelle… d’ail subtil, d’herbe aussi !  (Dans cette recette de pesto, vous retrouvez certes des notes italiennes comme les pignons ou le fromage, mais sachez que si vous souhaitez le consommé dans sa plus pure saveur, vous pouvez tout à fait ne pas les rajouter).

Comment peut-on utiliser ce savoureux pesto ?

Sur des pâtes évidemment, mais aussi dans un risotto, sur une pizza ou focaccia, ou simplement sur une tartine ou tout autre met pour en sublimer sa saveur !

Mettre une note à ce post
Ça peut vous intéresser

Articles populaires

Commentaires recents