Implant capillaire : tout ce qu’il faut savoir

0
94
implant-capillaire

La greffe de cheveux est une intervention pratiquée quotidiennement en France. En quoi consiste cette opération ? Qui est concerné ? Nous vous proposons un guide complet, pour tout savoir concernant l’implantation capillaire et ses avantages.

Lire aussi : Fujikura 90s : La dernière Soudeuse du fabricant japonais

En quoi consiste l’implantation de cheveux ?

Comme son nom l’indique, l’implantation de cheveux (aussi appelée greffe de cheveux) est une opération visant à prélever des greffons, pour les implanter ensuite au niveau des zones dégarnies du crâne. Pour cela, des micro-incisions sont réalisées. Comme nous allons le voir un peu plus tard, plusieurs méthodes de greffe de cheveux existent. Cette solution apporte des résultats très satisfaisants et offre des avantages considérables. Mais alors, qui est concerné ?

Lire aussi : Souris Ergonomique : Tout savoir sur cet outil indispensable

Qui est concerné par la greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux concerne les hommes et les femmes souffrant d’une perte de cheveux définitive et incurable. L’implantation est vivement recommandée en cas d’alopécie androgénétique. Ce phénomène, plus connu sous le nom de calvitie, désigne la perte des cheveux d’origine génétique. La pelade, ainsi que d’autres formes d’alopécie peuvent également être traitées grâce à la greffe capillaire.

En revanche, la perte de cheveux occasionnée par le stress ou un bouleversement hormonal ne peut pas faire l’objet d’une greffe de cheveux. En effet, dans ce genre de situation, les cheveux repoussent au bout de quelques semaines. L’implantation ne concerne que les pathologies entraînant une perte définitive.

Lire aussi : Tout savoir sur le choix du fournisseur d’électricité

Quels sont les avantages de l’implant de cheveux ?

En France, la greffe capillaire est de plus en plus populaire, et pour cause ! Découvrez les avantages de l’implant capillaire :

  • La greffe capillaire offre un résultat naturel. Il est presque impossible d’identifier les cheveux greffés des cheveux “naturels”.
  • L’implantation de cheveux est définitive. En d’autres termes, il n’est pas nécessaire de programmer un second traitement une fois le premier achevé.
  • Les cheveux greffés peuvent être entretenus normalement. C’est vrai, une fois la période de cicatrisation terminée, les greffons peuvent être coupés, coiffés lavés et séchés normalement. Il faudra toutefois éviter les coiffures occasionnant une traction trop importante au niveau du cuir chevelu.
  • L’implantation capillaire n’entraîne pas d’éviction sociale. Il est possible de reprendre une vie normale dès la sortie de la clinique.

Lire aussi : Économiser les ressources naturelles via l’automatisation

Quelles sont les différentes techniques de greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux peut être réalisée selon différentes méthodes : la FUT et la FUE. Comme nous allons le voir, elles sont spécifiques et ne concernent pas tous les patients.

La FUT

La FUT, pour Follicular Unit Transplantation, est aussi appelée “méthode de la bandelette”. Cette greffe de cheveux spécifique consiste à prélever une bandelette de peau à l’arrière du crâne, une zone non concernée par la chute de cheveux. Le praticien prélève alors les greffons sur le scalp, pour ensuite les implanter au niveau des tempes, du front ou du sommet du crâne.

La technique de la FUT concerne principalement les personnes atteintes d’une alopécie sévère et avancée. Bien sûr, l’opération est réalisée sous anesthésie locale, pour le confort du patient. La méthode de la bandelette possède toutefois un inconvénient : elle occasionne une cicatrice à l’arrière de la tête, qui sera toutefois recouverte par les cheveux.

La FUE

La FUE, pour Follicular Unit Extraction, consiste à prélever directement sur la tête du patient les greffons, qui seront alors implantés au niveau des zones dégarnies du crâne. La FUE peut être manuelle. Dans ce cas, le praticien utilise un outil appelé “punch”, permettant le prélèvement des cheveux. Cette intervention peut aussi être effectuée avec l’aide d’un robot, capable de cartographier le crâne du patient et ainsi, sélectionner les meilleurs greffons pour ensuite les implanter.

Lire aussi : Tout savoir sur le self-stockage

Qui sont les praticiens réalisant des greffes capillaires ?

Une greffe capillaire est une intervention chirurgicale. Elle ne peut donc être réalisée que par un professionnel expérimenté et inscrit à l’Ordre des Médecins, spécialisé dans la chirurgie esthétique. De ce fait, la FUT ou la FUE ne peut être proposée que dans des cliniques spécialisées. Rendez-vous sur le site de l’une d’entre elles, comme sur the clinic.

Lire aussi : La stérilisation des bocaux : tout savoir

Quel est le tarif d’une implantation de cheveux ?

Le seul inconvénient de la greffe capillaire est son prix. Même si celui-ci est en baisse depuis plusieurs années, il faut toutefois prévoir une dépense comprise entre 3000 et 5 000 € pour retrouver une chevelure fournie. N’hésitez pas à vous renseigner et demander des devis, pour en savoir un peu plus.

Lire aussi : Canada : comment se désendetter rapidement ? Voici une méthode efficace pour rembourser ses dettes