AccueilActualitésLe Croissant-Rouge palestinien dénonce la mort de 15 personnes suite à des...
spot_img

Le Croissant-Rouge palestinien dénonce la mort de 15 personnes suite à des frappes sur un convoi médical à Gaza ; Tsahal rétorque en affirmant une utilisation terroriste d’une ambulance

Le Croissant-Rouge palestinien dénonce la mort de 15 personnes suite à des attaques contre un convoi médical à Gaza

D’après les informations rapportées par le Croissant-Rouge palestinien, un convoi médical aurait été la cible de frappes aériennes à Gaza, faisant quinze victimes. L’armée israélienne, pour sa part, prétend qu’une des ambulances du convoi était employée « par une cellule terroriste ».

Témoignage du Croissant-Rouge palestinien

Dans une déclaration officielle, le Croissant-Rouge palestinien a rapporté que ses équipes médicales avaient été ciblées lors d’attaques aériennes israéliennes. Les victimes comprennent des secouristes et des soignants qui se trouvaient à bord des véhicules médicaux. Le convoi, selon l’organisation humanitaire, était en route vers une zone fortement endommagée afin d’apporter des secours médicaux urgents aux blessés.

La réponse de l’armée israélienne

Tsahal, l’armée israélienne, réfute les accusations du Croissant-Rouge palestinien. Elle soutient que l’un des véhicules ciblés était utilisé par « une cellule terroriste ». A ce propos, l’armée a déclaré: « Lors de l’opération, des informations ont été obtenues indiquant clairement qu’une ambulance du Croissant-Rouge était utilisée par une cellule terroriste pour effectuer des activités hostiles. »

Une situation alarmante pour les ONG

Quelle que soit la vérité des allégations de l’une ou l’autre partie, l’incident souligne les défis auxquels sont confrontées les organisations non gouvernementales qui tentent d’apporter de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza.

Dans ce conflit qui persiste depuis longtemps, la sécurité des travailleurs humanitaires est une préoccupation constante. Cet incident récent soulève des questions supplémentaires sur la possibilité de fournir aide et secours dans un contexte où les véhicules médicaux et le personnel de santé peuvent être perçus comme des cibles potentielles.

Il est clair que cette situation est une violation flagrante des lois internationales qui protègent les travailleurs humanitaires et médicaux en temps de guerre.

Mettre une note à ce post
Ça peut vous intéresser

Articles populaires

Commentaires recents