AccueilActualitésGérald Darmanin porte plainte contre Danièle Obono pour 'apologie du terrorisme' suite...
spot_img

Gérald Darmanin porte plainte contre Danièle Obono pour ‘apologie du terrorisme’ suite à ses commentaires sur le Hamas

Gérald Darmanin saisit la justice contre Danièle Obono pour « apologie du terrorisme »

L’évènement a eu lieu le 17 Aout 2021, lorsque Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur français, a saisi la justice contre la députée de la France Insoumise, Danièle Obono, pour des accusations de « apologie du terrorisme ». Ceci est arrivé dans le contexte de ses propos sur le Hamas.

Les propos de Danièle Obono qui ont provoqué l’ire de Gérald Darmanin

Danièle Obono, lors d’une interview sur France Info, a fait les commentaires controversés à propos du Hamas, parti considéré par beaucoup comme une organisation terroriste. Obono a affirmé que ce groupe n’est pas une organisation terroriste mais un « parti politique » qui « a gagné des élections ».

Ces déclarations n’ont pas tardé à causer une controverse considérable, avec plusieurs personnalités politiques réagissant vivement sur les réseaux sociaux.

La réponse de Gérald Darmanin : une plainte pour apologie du terrorisme

Face à ce qu’il considère comme une banalisation du terrorisme, Gérald Darmanin a rapidement réagi. Le ministre de l’Intérieur a saisi la justice contre la députée pour « apologie du terrorisme ». Il a annoncé sa décision sur son compte Twitter : « Au-delà de la polémique, j’ai décidé de saisir la justice au sujet des propos inacceptables de madame Obono sur le Hamas ». Il a également ajouté que « ces propos méritent d’être sanctionnés ».

La saisie de la justice par Gérald Darmanin contre Danièle Obono porte sur le fondement de l’article 421-2-5 du Code pénal qui réprime l’apologie publique de terrorisme.

La défense de Danièle Obono

Danièle Obono s’est exprimée sur son compte Twitter : « Comparer l’élection du Hamas avec une victoire électorale du RN ne revient pas à soutenir le Hamas ! #CheckLesSousTitres ???? #Pavlov ».

L’affaire est à present entre les mains de la justice, et cet incident soulève encore des questions sur la liberté d’expression dans le contexte politique actuel en France. Il reste à voir comment le débat se déroulera et comment la justice résoudra cette affaire complexe et controversée.

Mettre une note à ce post
Ça peut vous intéresser

Articles populaires

Commentaires recents