Tout savoir sur les cameras de surveillance IP

0
278
c est quoi une camera IP

Une caméra de surveillance IP enregistre des vidéos et diffuse un flux vidéo au format numérique à l’aide d’un protocole réseau qui assure le routage des paquets. Autrement dit, une caméra IP assura la vidéosurveillance sous forme de flux de données sur internet. Elle se compose ainsi d’une matrice, d’une lentille, d’un processeur central, d’un processeur de traitement, d’un processeur de compression, d’une interface réseau.

 

Comment fonctionne la caméra IP ?

L’objectif focalise l’image sur la matrice. La matrice convertit la couleur en un signal électrique. Le signal est envoyé au processeur pour traiter la couleur, la luminosité, etc. Le flux vidéo va au compresseur. Le compresseur comprime le flux et quand les données sont prêtes, elles sont transmises au réseau via un contrôleur Ethernet.

En outre, chaque caméra IP a sa propre adresse IP transmise avec la connexion et utilisée pour synchroniser la caméra avec le bureau d’enregistrement. En effet, à l’aide d’une commande ou d’un programme spécial, le bureau d’enregistrement utilise l’adresse IP de la caméra et s’y connecte avec un enregistreur vidéo.

Sans adresse IP, il est impossible de configurer l’équipement pour fonctionner ensemble ou encore pour accéder à la caméra IP à partir d’un appareil mobile. Néanmoins, grâce aux progrès numériques, la fonctionnalité de la caméra IP tend à l’infini en raison de la variété des logiciels. Ainsi, vous pouvez accéder aux données de n’importe où dans le monde où Internet se trouve.

Lire aussi : Comment trouver son adresse IP ou géolocaliser l’adresse IP de quelqu’un? Nous avons la réponse

À quoi sont connectées les caméras IP ?

La caméra IP transmet le flux vidéo au registraire (serveur), à l’ordinateur personnel (si un logiciel approprié est disponible) et au cloud. Plusieurs caméras IP sont connectées au registraire via un routeur, un commutateur ou au cas échéant, chacune dans un port séparé. Le routeur ou le commutateur prend en charge le protocole réseau de la configuration d’hôte dynamique distribue automatiquement les adresses et autres paramètres réseau.

 

Quels sont les mécanismes de transfert de données, réseau et protocoles ?

Les caméras IP fonctionnent sur la pile de protocoles TCP / IP. TCP / IP est un modèle de réseau avec quatre niveaux de flux de données : application, transport, réseau, accès réseau. La répartition des protocoles par niveaux :

 

  • Application : HTTP, RTSP, FTP, DNS, etc ;
  • Transport : TCP, UDP, SCTP, DCCP, etc. (RIP, protocoles de routage tels que OSPF ; fonctionnant sur IP, font partie de la couche réseau) ;
  • Réseau : IP (les protocoles auxiliaires, tels que ICMP et IGMP, fonctionnent au-dessus du protocole réseau, mais appartiennent à la couche réseau, et ARP est un protocole auxiliaire indépendant, travaillant au-dessus de la couche liaison de données) ;
  • Couche d’accès au réseau : Ethernet, IEEE 802.11 WLAN, SLIP, Token Ring, ATM et MPLS, environnement physique et principes de codage des informations, T1, E1.

 

Protocoles de transport des données

  • TCP est un protocole garanti qui, en utilisant les commandes, préétablit une connexion. Après quoi, il commence à transmettre des données ; surveille la sécurité des données et leur séquence, ajuste la vitesse de traduction afin que les données ne soient pas transmises plus intensément qu’elles ne peuvent être reçues. Le protocole de transport corrige également les erreurs, notamment quand deux paquets identiques arrivent à la même adresse.

 

  • RTP est un protocole de transfert de trafic en temps réel. Il fournit la synchronisation des données et la correction de la séquence de livraison des paquets.

 

  • UDP est une alternative à TCP, mais n’établit pas de connexion préliminaire. Il commence plutôt immédiatement la diffusion. Il ne contrôle pas la réception des données et ne fait pas double emploi en cas de restauration d’un paquet perdu. Moins fiable, mais plus rapide.

 

 

Quid des protocoles de compatibilité ?

Pour la compatibilité avec les appareils tiers, les caméras IP prennent en charge les protocoles d’application, surtout de RTSP et ONVIF.

  • RTSP est un protocole d’application pour le contrôle à distance d’une caméra IP, avec une description des commandes de contrôle de flux. Il fournit exclusivement la gestion des caméras IP par le serveur.
  • ONVIF est la norme moderne. Il s’agit d’une combinaison de technologies et de protocoles standard (y compris RTSP) adaptés à la vidéosurveillance IP. Dans les spécifications, quatre profils ont été développés :
  • Profil S : pour les sources vidéo ;
  • Profil C : pour les systèmes de contrôle d’accès ;
  • Profil G : pour les appareils vidéo d’enregistrement ;
  • Profil Q : pour les appareils compatibles prêts à l’emploi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici