3 sites pour identifier des appels d’offres publics

0
352
marché publics

Les sites d’appels d’offres sont aujourd’hui devenus incontournables pour identifier facilement et rapidement de nouvelles opportunités d’affaires publiques. Si les plateformes qui référencent les appels d’offres publics ou privés se sont multipliées sur la toile, certaines sont plus exhaustives. Elles agrègent les appels d’offres publics nationaux et européens avec des remontées des avis publiés sur les sites des acheteurs publics.

A l’heure de la dématérialisation, les marchés publics se décomplexent. Dans le contexte économique actuel, il ne faut pas négliger la place prépondérante d’un investissement public de proximité non délocalisable. C’est pourquoi nous vous invitons à consulter fréquemment les 3 grands portails présentés dans cet article en vous créant un profil pour être alerté sur les appels d’offres qui entreraient dans votre domaine d’expertise.

Ce conseil est d’autant plus stratégique pour les PME qu’elles représentent moins de 60 % du nombre de contrats publics recensés pour 30% du montant des achats réalisés par le secteur public. Les PME sont encore en retrait dans les marchés publics alors qu’ils représentent une véritable opportunité de business ; les marchés publics sont un outil stratégique au profit du développement des entreprises et de leur territoire.

Lire aussi : Achat d’engins de chantiers : les critères à prendre en compte pour un camion d’occasion

Où sont publiés les appels d’offres ?

Chaque jour, des milliers d’appels d’offres sont publiés par l’État, les collectivités territoriales, établissements de santé sur divers supports de publicité.

En vertu du décret n° 2016-360 du 25 mars 2016 relatif aux marchés publics (articles 31 à 37) :

  • Lorsque la valeur estimée du besoin est inférieure à 90 000 euros HT : l’acheteur public choisit librement les modalités de publicité (le plus souvent via son site internet officiel) ;
  • Lorsque la valeur estimée du besoin est égale ou supérieure à 90 000 euros HT : l’acheteur doit publier un avis de marché soit dans le Bulletin officiel des annonces des marchés publics (BOAMP), soit au Journal officiel de l’Union européenne (JOUE), soit enfin dans un journal habilité à recevoir des annonces légales (JAL).

Lire aussi : Centre de formation au quebec, canada : 3 clés pour réussir

Le BOAMP

Le BOAMP, site du Bulletin officiel des annonces de marchés publics, est édité par la Direction de l’Information légale et administrative. Il diffuse les avis d’appels publics à la concurrence (AAPC) nationaux et européens, les avis de concession, les avis d’attribution, les contrats de partenariat public-privé et les avis divers lancés par l’État, l’armée, les collectivités territoriales et leurs établissements publics. Plus de 150 000 avis y sont ainsi publiés chaque année.

BOAMP.fr permet également aux entreprises de sauvegarder leurs recherches et de s’abonner gratuitement à des services d’alertes personnalisées.

France Marchés

France Marchés, plateforme d’appels d’offres et d’achat public, réunit les avis publiés sur le BOAMP, le JOUE et les sites officiels de centaines d’acheteurs publics et les JAL (journaux de la presse quotidienne régionale, 200 titres de la presse hebdomadaire, tous les sites internet de la presse quotidienne régionale spécialisés sur les marchés publics). France Marchés est la référence des appels d’offres locaux.

Le site recense ainsi plus de 80% des avis de marchés publics français, ce qui représente près de 900 nouveaux appels d’offres par jour (publiés je jour de leur parution sur les supports officiels) et plus de 350 000 avis de marchés par an.

Publié par la Presse Quotidienne Régionale, qui édite également le portail des enquêtes publiques Notre Territoire, France Marchés s’adresse avant tout aux artisans, TPE, PME qui peuvent accéder aux marchés de leur région, créer des profils de recherche ciblés, paramétrer leurs alertes et être ainsi informés, quotidiennement, des nouvelles opportunités d’affaires dans le secteur géographique et d’activité de leur choix.

Lire aussi : Systeme io

Marchés Online

Marchés Online s’appuie quant à lui sur les principaux supports de publicité européens, nationaux et régionaux (journaux officiels, presse régionale, presse spécialisée, sites internet des acheteurs publics) et propose plus de 400 000 marchés, avis en cours et archivés confondus toutefois.

Comme pour le BOAMP et France Marchés, le site propose une recherche simplifiée et personnalisée des appels d’offres et un service d’alerte email (limité en formule gratuite).

Avec une dépense annuelle de près de 200 milliards d’euros en France, la commande publique représente un enjeu économique important pour les entreprises. Les outils de veille proposés par les plateformes spécialisées sont devenus incontournables pour faciliter leur prospection et identifier les opportunités d’affaires.

Tous ces portails sont des leviers pour se faire connaître auprès des acheteurs publics et privés.

Lire aussi : Un carport pour prendre soin de votre véhicule