AccueilActualitésQuelle est la disposition des jours fériés et des ponts en 2023...
spot_img

Quelle est la disposition des jours fériés et des ponts en 2023 ?

Le Calendrier des Jours Fériés et des Ponts en 2023

Chaque année, les jours fériés et les possibilités de créer des « ponts » font l’objet d’une attention particulière, que ce soit pour les travailleurs qui voient là l’opportunité de faire un break, pour les entreprises qui doivent s’organiser ou pour le tourisme qui s’y prépare. En 2023, comment ces jours fériés et ces fameux ponts vont-ils tomber ?

Les spécificités des jours fériés en 2023

Labellisée année commune non bissextile, 2023 commence un dimanche et finit un dimanche également. Cette spécificité a un impact non négligeable sur le placement des jours fériés de l’année 2023.

Le tableau des jours fériés

En 2023, une majorité des jours fériés tombent en début de semaine (lundi ou mardi), ce qui est particulièrement favorable pour la formation de ponts. La Fête du Travail (1er mai), la Victoire 1945 (8 mai), l’Ascension (18 mai), Assomption (15 août) et Noël (25 décembre) tombent tous un lundi. Le Lundi de Pâques, lui, tombe le 10 avril, tandis que la Fête Nationale (14 juillet) tombe un vendredi, offrant ainsi un long week-end.

Les ponts possibles en 2023

La notion de « pont » désigne, en France, la possibilité de s’accorder un jour de repos lorsque celui-ci se situe entre un jour férié et un week-end. En 2023, plusieurs opportunités de créer des ponts se présentent.

L’analyse des ponts

En 2023, les ponts les plus propices seront la Fête du Travail (1er mai) et la Victoire 1945 (8 mai), toutes deux un lundi, permettant aux travailleurs de disposer d’un week-end prolongé. De même, l’Ascension (18 mai), qui tombe également un lundi, permettra de faire le pont. En outre, avec la Fête Nationale (14 juillet) un vendredi, il y a une opportunité supplémentaire de prolonger le week-end.

En revanche, certains ponts seront moins évidents. Par exemple, la fête de l’Assomption (15 août) tombe un mardi, nécessitant de poser un congé le lundi 14 août pour faire le pont. De la même manière, la Toussaint (1er novembre) tombe un mercredi, rendant le pont improbable sans poser deux jours de congé.

En somme, le calendrier des jours fériés et des ponts en 2023 présente des opportunités intéressantes de week-ends prolongés, mais aussi quelques défis pour les travailleurs et les entreprises lors de la planification de leurs calendriers.

Mettre une note à ce post
Ça peut vous intéresser

Articles populaires

Commentaires recents