AccueilActualitésLe premier édile de Coubron (Seine-Saint-Denis) regrette son exclusion de la planification...
spot_img

Le premier édile de Coubron (Seine-Saint-Denis) regrette son exclusion de la planification du parcours de paracyclisme.

Le maire de Coubron dénonce l’exclusion de son avis sur le tracé du parcours de paracyclisme

En effet, le maire de Coubron, une commune de Seine-Saint-Denis, a exprimé sa frustration face à l’absence de participation de sa mairie dans l’élaboration du tracé du parcours de paracyclisme.

Exclusion malheureuse pour la Mairie de Coubron

L’élu, qui n’a pas souhaité dévoiler son identité, a déploré l’inclusion de sa commune dans le parcours du paracyclisme sans qu’il ne soit consulté. Il a souligné l’importance d’une collaboration entre les organisateurs et les communes pour la réussite d’un tel projet.

L’homme en charge de la Mairie de Coubron a exprimé son sentiment d’être laissé de côté, ne participant ni aux délibérations préliminaires ni aux décisions finales concernant le tracé du parcours de paracyclisme dans sa municipalité. Il a qualifié cette exclusion de « choquante » et de « désolante ».

Appel à une meilleure coordination pour les futures compétitions

Le problème découle, selon le maire, d’un manque de communication entre les organisateurs de la compétition et les communes concernées. Il plaide donc pour une meilleure coordination lors des futures compétitions.

Il a ensuite rappelé que la présence de sa commune dans le parcours de paracyclisme est une opportunité à saisir pour promouvoir le sport et la ville. C’est pour cela qu’il demande une meilleure communication entre les organisateurs et les communes afin de garantir le bon déroulement de la compétition.

Réaction des organisateurs face aux doléances

Face aux préoccupations du maire de Coubron, les organisateurs ont déclaré qu’ils avaient respecté toutes les règles et démarches habituelles pour l’organisation de cette compétition. Ils ont néanmoins exprimé leur regret pour l’incompréhension générée et ont promis de travailler en étroite collaboration avec toutes les communes pour les prochaines éditions.

Conclusion

La situation met en exergue l’importance d’une communication appropriée et d’une coordination entre toutes les parties prenantes lors de l’organisation d’événements sportifs de grande envergure. Il est impératif de prendre en compte l’avis de toutes les parties concernées pour assurer le succès et l’adoption de l’événement par les populations locales.

Mettre une note à ce post
Ça peut vous intéresser

Articles populaires

Commentaires recents