AccueilActualitésLe jeune homme planifiant un attentat pendant les Jeux Olympiques placé sous...
spot_img

Le jeune homme planifiant un attentat pendant les Jeux Olympiques placé sous enquête judiciaire

L’adolescent qui voulait commettre un attentat pendant les Jeux olympiques mis en examen

Un adolescent, soupçonné d’avoir préparé une attaque terroriste durant la tenue des Jeux olympiques, a été mis en examen et placé en détention provisoire.

Planification présumée d’un attentat pendant les Jeux olympiques

Le jeune homme, âgé de seulement 17 ans, a été interpellé mardi dernier lors d’une opération antiterroriste menée par le parquet national antiterroriste (PNAT), appuyé par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Selon les sources judiciaires, l’adolescent est soupçonné d’avoir planifié de commettre un attentat lors de la tenue des Jeux olympiques se déroulant à Tokyo.

Mise en examen et détention provisoire

Après plusieurs jours de garde à vue et de multiples perquisitions menées à son domicile, l’adolescent a été finalement mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle » et « détention illégale d’armes de catégorie A en relation avec une entreprise terroriste ». Le juge des libertés et de la détention a ordonné son placement en détention provisoire, compte tenu du risque de réitération des faits et des nécessités de l’instruction.

Un adolescent radicalisé sur internet

Selon les éléments de l’enquête, l’adolescent s’est radicalisé sur internet. Il avait été repéré sur les réseaux sociaux suite à des propos inquiétants tenus sur différentes plateformes. Il avait exprimé à plusieurs reprises son intention de commettre une action de nature terroriste, ciblant en particulier la tenue de l’événement sportif mondial. Des éléments laissant soupçonner une préparation d’agression ont été retrouvés lors de la perquisition de son domicile.

Une menace sérieuse

Selon le parquet national antiterroriste, la menace représentée par ce jeune homme était prise très au sérieux. Le PNAT rappelle que toute personne appelant à commettre des actes de terrorisme ou présentant un risque de passage à l’acte doit être traitée avec la plus grande fermeté. La lutte contre le terrorisme reste une priorité absolue.

Le cas de ce jeune homme rappelle la nécessité de continuer à surveiller et encadrer l’usage d’internet par les adolescents. Il met également en évidence la complexité et les défis que représentent la détection et la prévention de la radicalisation en ligne.

Mettre une note à ce post
Ça peut vous intéresser

Articles populaires

Commentaires recents