AccueilActualitésDIRECT. Gaza : une ministre américaine estime que le bilan humain excède...
spot_img

DIRECT. Gaza : une ministre américaine estime que le bilan humain excède probablement les chiffres avancés par le Hamas

Gaza : Un bilan humain supposé plus lourd que prévu

Selon une ministre américaine qui préfère garder l’anonymat, le bilan humain à Gaza serait « très probablement » plus élevé que les chiffres officiellement communiqués par le Hamas, l’organisation politique islamique qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007.

Un bilan humain « très probablement » plus lourd

Gaza : cette étroite bande de terre coincée entre Israël, l’Égypte et la mer Méditerranée est l’épicentre de nombreux conflits depuis de multiple années. Son contrôle par le Hamas, souvent en désaccord avec Israël, occasionne souvent des heurts, notamment ces derniers mois.

Les chiffres officiels, communiqués par le Hamas, font régulièrement l’objet de scepticisme de la part de la communauté internationale. La ministre américaine a ainsi déclaré lors d’un entretien avec notre rédaction : « Le bilan humain est très probablement supérieur aux chiffres officiels. Nous avons de sérieux doutes sur la véracité des informations communiquées par le Hamas ».

Une vérification difficile

L’une des difficultés majeures pour vérifier ces informations est bien évidemment la situation de conflit qui règne à Gaza. Les conditions de travail pour les journalistes sont extrêmement difficiles et l’accès à l’information est restreint.

La réaction de la communauté internationale

La déclaration de la ministre américaine a provoqué des réactions diverses au sein de la communauté internationale. Certains accusent le Hamas de minimiser le bilan humain pour dissimuler l’ampleur réelle de la catastrophe humanitaire. D’autres craignent que cette déclaration n’alimente davantage les tensions dans cette région déjà hautement conflictuelle.

Quelles suites ?

Alors que la situation à Gaza est toujours aussi préoccupante, la nécessité de faire toute la lumière sur le « très probable » bilan humain devient de plus en plus manifeste, aussi bien pour la population que pour l’opinion publique internationale.

Il est probable que cette déclaration de la ministre américaine intensifie la pression sur le Hamas, déjà pointé du doigt par de nombreuses organisations internationales pour ses politiques et pratiques controversées.

Mettre une note à ce post
Ça peut vous intéresser

Articles populaires

Commentaires recents