AccueilActualitésAu Maroc, Walid Regragui, sélectionneur des Lions de l'Atlas, entre dans une...
spot_img

Au Maroc, Walid Regragui, sélectionneur des Lions de l’Atlas, entre dans une période de disgrâce

Au Maroc, l’heure du désamour pour Walid Regragui, sélectionneur des Lions de l’Atlas

Il était une fois un coach adulé, vénéré, respecté par tous les supporters du Maroc, mais cette période semble être révolue. Walid Regragui, le sélectionneur des Lions de l’Atlas, est de plus en plus contesté, son étoile a perdu de son éclat. Beaucoup décrié pour ses choix techniques, son manque de résultats tangibles et une communication jugée parfois incompréhensible, l’ancien défenseur de Grenade est de moins en moins apprécié par la foule marocaine.

Des résultats insatisfaisants

Manque flagrant de victoires

Depuis sa prise de fonction à la tête de la sélection marocaine, Regragui peine à convaincre. Les résultats obtenus ne sont pas à la hauteur des attentes du peuple marocain. Malgré un effectif de qualité qui fait la fierté du Maroc, le sélectionneur ne parvient pas à transformer ce potentiel en triomphe sur le terrain.

Des choix techniques contestés

Walid Regragui suscite également un désamour grandissant parmi les supporters en raison de ses choix techniques. Sa tendance à privilégier certains joueurs au détriment d’autres, sans tenir compte de leur forme actuelle, frustrerait plusieurs fans des Lions de l’Atlas.

Une communication maladroite

En plus des problèmes sportifs, Walid Regragui ferait face à une crise de communication. Certains de ses propos lui ont attiré les foudres des supporters. Sa récente déclaration concernant le manque ‘d’engagement’ et de ‘patriotisme’ de certains joueurs aurait particulièrement irrité les fans.

Le temps des sentiments mitigés

Il est important de noter que Walid Regragui n’a pas que des détracteurs. Certains supporters soulignent qu’il a hérité d’une équipe pas au meilleur de sa forme, avec divers problèmes à résoudre. Pour ces fidèles, il est essentiel de laisser au sélectionneur le temps nécessaire pour construire son équipe, malgré la pression grandissante.

Il reste à voir comment Walid Regragui parviendra à gérer cette période difficile. Sa survie à la tête des Lions de l’Atlas dépend avant tout de ses résultats dans les prochains matchs. Mais indéniablement, l’heure est au désamour pour le sélectionneur marocain.

Mettre une note à ce post
Ça peut vous intéresser

Articles populaires

Commentaires recents