Toulouse : Une femme meurt des coups de machette

0
51
Toulouse de nouveau triste.
Police toulousienne

Une femme passe de vie à trépas à Toulouse. C’était ce 25 Août, après avoir été poignardée à plusieurs reprises d’un couteau dans le vestibule d’une résidence. D’une vingtaine environ, elle succombe après avoir été violemment poignardée par un malfrat. La scène s’est ainsi produite à Déodat-Roché, une rue de Toulouse.

Des coups de couteau le long du corps

D’après les rapports d’autopsie, tout le corps de la jeune dame se caractérise de blessures. Atteinte au thorax et à la carotide, l’hémorragie s’amplifie chez la femme. Ceci occasionne par conséquent, sa mort subite. Cadre témoin de cette horrible scène : le vestibule d’un immeuble à Toulouse.  Aussi convient-il de préciser qu’à l’arrivée des secours, l’agressée était dans un état déplorable. Après les premiers soins, elle a été évacuée à l’hôpital de Rangueuil. Et malgré les premiers soins à elle administrer, les médecins ne réussirent pas à lui sauver la vie. Le voisinage est en émoi total.

Son assassin aussi dans un état critique dans sa chambre à Toulouse

Pendant que l’équipe chargée des soins, tentait de ranimer la jeune femme, les policiers se mirent à la poursuite de l’auteur de ce vilain acte. En effet, ce dernier habitait dans une maison au rez-de-chaussée où a eu lieu le crime. D’après les renseignements, il s’était enfermé dans son appartement et essaya lui aussi, de mettre lui fin à ses jours. Une fois que la police défonça sa porte, il était couvert de blessures, dans un état pratiquement inanimé. Il fut alors transporté à l’hôpital. Selon la même source, la femme et l’homme étaient des amants. Est-ce alors une dispute de couple qui est à l’origine de cette tragédie à Toulouse ? Qu’est-ce qui a pu bien se passer ? Qui a vécu la scène dans les environs ? L’enquête est toujours ouverte afin d’élucider les uns et les autres.

En attendant, merci d’être passé sur notre site.

Laisser un commentaire