Sécurité Facebook : Plusieurs numéros de téléphones exhibés ?

0
175
securite compte facebook

Attention ! Facebook vient de le confirmer. Près de 200 millions de numéros de téléphone des membres exposés dans une base de données en ligne. Alors, l’heure semble grave. Car la sécurité Facebook inquiète de millions d’abonnés au Royaume-Uni.

 

La sécurité Facebook remise en cause ?

 

La société a déclaré qu’elle enquêtait sur l’identité de la personne qui avait compilé la base de données et l’avait laissée en ligne sans protection. En effet, cette base de données comprendrait les numéros de téléphone d’environ 18 millions de membres Facebook au Royaume-Uni. La base de données de numéros de téléphone et d’identifiants Facebook a été découverte sur un serveur Web non protégé et n’était pas protégée par un mot de passe. Il y a alors de quoi s’inquiéter.

 

Ainsi, le bureau du commissaire britannique à l’information (ICO) a déclaré qu’il avait renvoyé l’affaire à son équivalent irlandais; l’IDPC. Celui-ci est l’autorité de surveillance de Facebook dans l’UE.

 

Facebook doit faire plus sur la confidentialité des abonnés

 

Auparavant, Facebook avait encouragé les gens à ajouter leur numéro de téléphone à leur compte. Cela permettait ainsi de communiquer plus facilement avec des amis ou d’améliorer la sécurité de votre compte. Par défaut, tout le monde peut trouver n’importe quel profil Facebook en tapant le numéro de téléphone dans le champ de recherche.

 

Mais en avril 2018, Facebook a désactivé cette fonctionnalité qui permettait aux utilisateurs de rechercher d’autres utilisateurs en saisissant leur numéro de téléphone. La société a déclaré que des “acteurs malveillants” avaient abusé de cette fonctionnalité. Ils tapaient en effet, des millions de numéros de téléphone pour savoir qui en était le propriétaire.

 

Par ailleurs, il a déclaré qu’ils exploitaient des profils et des numéros de téléphone. Et ceci, depuis des années en abusant de l’outil de recherche. Ainsi, toute personne qui n’avait pas modifié ses paramètres de confidentialité devait présumer que ses informations sont accessibles. Et c’est pourquoi, ce média social doit en faire encore un peu plus pour assurer la confidentialité de son milliard d’abonnés.

Laisser un commentaire