AccueilBusinessImmobilierRE2020, réglementation environnementale : définitions explications
spot_img

RE2020, réglementation environnementale : définitions explications

Introduction à la RE2020

La Réglementation Environnementale 2020 (RE2020), norme française entrée en vigueur le 1er janvier 2022, vise à améliorer la performance énergétique et environnementale des bâtiments neufs. Elle concerne initialement les constructions résidentielles, avec une extension aux bâtiments tertiaires, incluant bureaux et établissements d’enseignement, dès le 1er juillet 2022.

Principaux Objectifs de la RE2020

  • Réduction de l’Impact Carbone : Priorité majeure, la RE2020 ambitionne de diminuer les émissions de carbone des bâtiments à travers l’ensemble de leur cycle de vie, incluant la construction et l’utilisation des matériaux et équipements. Elle utilise l’indicateur IC (Impact Carbone) pour mesurer et limiter ces émissions.
  • Amélioration de la Performance Énergétique : La norme exige une consommation réduite d’énergie primaire, en favorisant l’utilisation de matériaux biosourcés et recyclables, ainsi que l’intégration de systèmes énergétiques renouvelables, tels que les panneaux photovoltaïques et les éoliennes.
  • Confort Thermique en Été : L’objectif est d’augmenter le confort des bâtiments durant les périodes de forte chaleur par une meilleure isolation, une conception bioclimatique adaptée, et des matériaux minimisant l’impact des canicules.

Méthodes et Exigences de la RE2020

  • Analyse du Cycle de Vie : Cette méthode permet d’évaluer l’impact environnemental des matériaux et des équipements, avec des données certifiées par les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES).
  • Indicateurs de Performance :
    • Bbio (Besoin Bioclimatique) : Mesure les besoins énergétiques liés au chauffage, refroidissement et éclairage, avec une réduction requise de 30 % par rapport à la RT2012.
    • Cep (Consommation d’Énergie Primaire) : Indique la consommation énergétique en kWh/m².an, avec des seuils resserrés pour promouvoir l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Transition et Contexte

La RE2020 s’insère dans les efforts de la France pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, succédant à la Réglementation Thermique 2012 (RT2012) tout en renforçant les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de performance énergétique. Des seuils évolutifs de l’IC sont prévus pour 2025, 2028 et 2031, assurant une progression vers des constructions bas carbone.

Défis de l’Adoption de la RE2020 pour les Constructeurs en France

Augmentation des Coûts de Construction La mise en œuvre de la RE2020, qui exige de meilleures performances énergétiques et une réduction de l’empreinte carbone, augmente les coûts de construction de 5 à 10 % comparativement à la Réglementation Thermique 2012 (RT2012). Les constructeurs doivent intégrer des matériaux et des technologies avancées, souvent plus onéreux, impactant ainsi leurs budgets initiaux.

Complexité Réglementaire Les nouvelles normes, en particulier celles relatives à l’acoustique et l’accessibilité, compliquent le respect des réglementations pour les constructions hors-site. Les exigences de certification telles que la norme nZEB (nearly Zero Energy Building) imposent également des défis en termes de conformité et de performance énergétique élevée.

Transformation des Techniques de Construction La RE2020 favorise l’évolution des pratiques de construction, des filières industrielles et des technologies énergétiques. Les constructeurs sont ainsi contraints d’adopter de nouvelles compétences et d’optimiser des aspects comme l’isolation pour améliorer la performance énergétique des bâtiments.

Approvisionnement et Compétitivité Le maintien de l’approvisionnement en matériaux essentiels et la compétitivité des projets sont critiques. L’innovation dans les matériaux utilisés et les techniques de construction devient primordiale pour respecter les exigences de la RE2020 et rester compétitif sur le marché.

Impact de la RE2020 sur les Matériaux de Construction en France

La Réglementation Environnementale 2020 (RE2020) transforme considérablement le secteur des matériaux de construction en France, en mettant l’accent sur des critères de durabilité et de faible impact environnemental.

Choix Prioritaire des Matériaux à Faible Impact Carbone

Matériaux Biosourcés et Géosourcés

La RE2020 promeut activement l’utilisation de matériaux biosourcés, tels que le bois, le chanvre et la paille, ainsi que les matériaux géosourcés comme la terre crue. Ces matériaux sont choisis pour leur capacité à minimiser les émissions de carbone durant tout le cycle de vie du bâtiment, de la construction à la déconstruction.

Analyse du Cycle de Vie (ACV)

L’analyse du cycle de vie des matériaux est requise pour mesurer leur impact environnemental total, de l’extraction des ressources à leur recyclage ou élimination, favorisant ainsi les matériaux à faibles émissions et hautement recyclables.

Exigences de Performance Énergétique et Environnementale

Indicateurs de Performance

Des indicateurs clés, comme le besoin bioclimatique (Bbio), la consommation d’énergie primaire (CEP), et l’impact carbone (IC), sont introduits pour évaluer la conformité des matériaux aux normes énergétiques et environnementales, influençant leur choix dans les projets de construction.

Confort d’Été

La réglementation accentue l’importance du confort thermique en été, privilégiant des matériaux qui améliorent l’inertie thermique et réduisent le besoin de climatisation.

Développement et Certification des Matériaux

Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES)

Pour s’aligner avec la RE2020, les fabricants doivent produire des FDES détaillant les impacts environnementaux de leurs produits, facilitant ainsi la certification et l’adoption de matériaux écologiques.

Mobilisation des Filières

La réglementation stimule également l’innovation et la certification de nouveaux matériaux écologiques à travers la mobilisation des filières industrielles, contribuant au développement durable.

Matériaux Biosourcés dans la RE2020 : Avantages et Utilisations

La Réglementation Environnementale 2020 (RE2020) en France a donné un élan significatif à l’utilisation de matériaux biosourcés dans la construction. Ces matériaux, sélectionnés pour leurs faibles impacts environnementaux et leur efficacité énergétique, jouent un rôle clé dans l’atteinte des objectifs de durabilité et de performance énergétique. Découvrons les principaux matériaux employés :

Bois

Utilisation : Le bois est privilégié pour les ossatures, charpentes, et autres éléments structuraux, grâce à sa capacité de stockage de carbone et ses qualités mécaniques.

Avantages :

  • Stockage de carbone : Absorbe le dioxyde de carbone pendant sa croissance.
  • Performance thermique : Excellente isolation, régulation de l’humidité.

Paille

Utilisation : Employée pour l’isolation des murs et toitures, la paille se distingue dans les constructions écologiques et les maisons passives.

Avantages :

  • Faible énergie grise : Peu d’énergie nécessaire pour sa production.
  • Isolation efficace : Excellentes propriétés thermiques et acoustiques.

Chanvre

Utilisation : Le béton de chanvre est utilisé pour les murs et les doublages, apprécié pour sa durabilité et ses propriétés hygroscopiques.

Avantages :

  • Régulation de l’humidité : Favorise un climat intérieur sain.
  • Isolation : Bonnes performances thermiques et acoustiques.

Ouate de Cellulose

Utilisation : Fabriquée à partir de papier recyclé, elle isole murs, toitures et planchers.

Avantages :

  • Recyclage : Réduit l’empreinte écologique.
  • Isolation : Bonne efficacité thermique et acoustique.

Lin et Textiles Recyclés

Utilisation : Utilisés pour l’isolation thermique et acoustique des bâtiments.

Avantages :

  • Durabilité : Matériaux renouvelables et durables.
  • Performance thermique : Excellente isolation et régulation de l’humidité.

Petit résumé

Les matériaux biosourcés comme le bois, la paille, le chanvre, la ouate de cellulose, et les fibres de lin sont essentiels pour répondre aux exigences de la RE2020. Leur adoption contribue non seulement à la réduction de l’empreinte carbone des bâtiments mais également à l’amélioration de leur performance énergétique. Grâce à ces matériaux, la construction durable en France progresse vers des solutions écologiques et efficaces.

Projets Innovants en Construction Biosourcée selon la RE2020

1. Construction en Paille

  • Montreuil : Un développement de 12 logements sociaux isolés avec de la paille en bottes et hachée. Bien que cette technique soit peu commune en France, elle représente une avancée notable en matière de construction durable.

2. Béton de Chanvre

  • Pantin : Un complexe de logements adoptant le béton de chanvre pour les murs, les chapes et les doublages. Ce matériau est valorisé pour ses capacités hygroscopiques et sa longévité.

3. Construction Bois

  • Île-de-France : Deux projets majeurs intégrant le bois comme matériau principal pour les structures et ossatures, complétés par de l’isolant en ouate de cellulose.

Évolution des Matériaux Biosourcés

Les matériaux biosourcés, bien que traditionnels, connaissent un renouveau grâce à la RE2020. L’intégration de matériaux classiques avec des techniques anciennes prédit un avenir prometteur pour des constructions écologiques innovantes. Des matériaux comme la terre crue ou le torchis sont redécouverts pour leur potentiel en construction moderne.

Capacité de Production et Innovation

Les filières des matériaux biosourcés se sont récemment organisées pour diversifier et augmenter leur production en préparation à la RE2020. Cette évolution suggère l’apparition future de solutions constructives novatrices et durables sur le marché.

Ces projets démontrent clairement l’engagement de l’industrie de la construction vers des pratiques plus écologiques et responsables, conformément aux directives de la RE2020.

 

Mettre une note à ce post
Ça peut vous intéresser

Articles populaires

Commentaires recents