AccueilActualitésMoscou affirme avoir annihilé vingt missiles ukrainiens au-dessus de la mer Noire...
spot_img

Moscou affirme avoir annihilé vingt missiles ukrainiens au-dessus de la mer Noire et en Crimée

Moscou confirme avoir détruit vingt missiles ukrainiens au-dessus de la mer Noire et en Crimée

Dans une déclaration récente, les autorités russes ont confirmé avoir détruit vingt missiles ukrainiens qui survolaient la mer Noire et la région controversée de la Crimée. Ces actions, d’après Moscou, sont une réponse à ce qu’ils perçoivent comme une provocation militaire de la part de l’Ukraine.

Des missiles ukrainiens détruits

Selon les informations relayées par le Ministère de la Défense russe, les forces russes auraient intercepté et détruit les missiles à l’aide de leur système de défense aérienne. Les missiles, d’après les sources russes, étaient lancés par l’Ukraine dans le but d’effectuer des exercices militaires dans la mer Noire.

Moscou considère la Crimée comme une partie intégrale de son territoire, bien que leur annexion en 2014 ne soit pas reconnue par la communauté internationale, y compris l’Ukraine. Par conséquent, toute activité militaire dans cette région est perçue comme une violation de la souveraineté russe.

Affrontements autour de la Crimée

Les tensions entre l’Ukraine et la Russie ont été particulièrement élevées ces dernières années. Le conflit actuel découle directement de l’annexion de la Crimée par Moscou en 2014. Depuis lors, les deux pays ont été engagés dans une querelle territoriale, qui a abouti à plusieurs affrontements militaires.

La destruction des vingt missiles est supposée être une démonstration de pouvoir de la part de Moscou, une tentative de dissuasion pour empêcher l’Ukraine de mener des actions militaires dans la mer Noire et en Crimée.

Réactions internationales

Cette action de la Russie a suscité de vives réactions à l’échelle internationale. Plusieurs pays et organisations internationales ont appelé à la désescalade et au dialogue entre les deux pays.

Pour l’instant, l’Ukraine n’a pas répondu officiellement à ces allégations, mais a rappelé son droit à effectuer des exercices militaires sur son territoire. Les prochains jours seront cruciaux pour voir comment la situation évolue et si un apaisement entre les deux pays est possible dans le futur proche.

Mettre une note à ce post
Ça peut vous intéresser

Articles populaires

Commentaires recents