AccueilActualitésLe pape François mentionne Bethléem et le conflit Israël-Hamas durant la messe...
spot_img

Le pape François mentionne Bethléem et le conflit Israël-Hamas durant la messe de Noël à la basilique Saint-Pierre de Rome

Le pape François évoque Bethléem et la guerre Israël-Hamas lors de la messe de Noël à Saint-Pierre de Rome

Lors de la messe de Noël célébrée dans la basilique de Saint-Pierre de Rome, le pape François a utilisé son homélie pour évoquer le conflit entre Israël et le Hamas, et mentionner la ville de Bethléem.

Une référence à la paix en Terre Sainte

Bethléem, la ville de naissance de Jésus selon la tradition chrétienne, était au cœur du discours du pape François lors de cette célébration. Il a souligné l’importance du lieu sacré, mais aussi comment son histoire et le conflit actuel le rendait représentatif de la lutte mondiale pour la paix.

« Le Sauveur est né à Bethléem, malgré les conflits et tensions qui continuent à affliger cette terre aimée et blessée », a-t-il déclaré, faisant allusion à la guerre Israël-Hamas qui a causé des souffrances dans la région.

Un appel à la résolution du conflit Israël-Hamas

Le pontife, connu pour son empathie envers les victimes de guerre, a également fait référence à la récente escalade de violence entre Israël et le mouvement palestinien Hamas. « La paix dans la Terre Sainte est possible. Les peuples ont le droit de vivre dans la sécurité et la dignité », a-t-il déclaré. Les paroles du pape François ont souligné la messe consacrée à la paix et à la concorde entre les peuples.

Editorialiste et auteur respecté, le pape a réitéré ses appels à une solution diplomatique qui respecte les droits de tous les peuples dans le conflit. Cela ressemble à son message de l’année précédente lorsqu’il a exhorté les dirigeants mondiaux à « favoriser le dialogue, le respect mutuel et la reconnaissance des droits et aspirations légitimes des autres ».

Une prière pour la paix mondiale

En dehors de la situation spécifique de la Terre Sainte, le pape François a également prié pour la paix mondiale, invoquant des zones de conflit à travers le monde. Il a appelé à la fin de la violence et à la résolution pacifique des conflits dans des pays tels que l’Afghanistan, le Yémen, la Syrie et l’Irak.

En ces temps difficiles et troublés, le pape a envoyé un message d’espoir clair et puissant. Espérons que son appel accélérera le chemin vers la paix et la conciliation entre Israël et le Hamas, ainsi qu’entre tous les peuples du monde.

Mettre une note à ce post
Ça peut vous intéresser

Articles populaires

Commentaires recents