AccueilActualitésL'armée américaine affirme avoir fait couler trois navires houthis suite à l'attaque...
spot_img

L’armée américaine affirme avoir fait couler trois navires houthis suite à l’attaque d’un cargo

L’armée américaine affirme avoir coulé trois navires houthis suite à l’attaque d’un cargo

Dans un emergeant face à face maritime, l’armée américaine affirme avoir coulé trois navires houthis, en réponse à une attaque contre un cargo. Cet incident indique une escalade potentielle des tensions entre les États-Unis et les rebelles houthis, qui contrôlent une grande partie du nord de l’Arabie saoudite.

Le récit de l’incident par l’armée américaine

Malgré les détails limités, le Pentagone a révélé que trois navires, tous portant des armements supposés houthis, ont été détruits après une attaque contre un cargo non armé près des eaux territoriales yéménites. L’armée américaine a déclaré que les navires houthis menaçaient la navigation maritime internationale et les navires dans la région. L’identité de la cargaison attaquée et l’ampleur des dégâts ne sont pas immédiatement révélées.

Les houthis nient leur implication

Les houthis pour leur part insistent sur le fait qu’ils n’ont pas mené l’attaque contre le cargo. Les représentants rebelles ont critiqué les allégations, insistant sur le fait qu’ils n’ont pas d’armements à longue portée capables de mener une attaque maritime à une telle distance.

Répercussions possible sur le conflit au Yémen

Cet incident pourrait avoir des implications sur le conflit déjà instable au Yémen. Cette attaque pourrait encourager les États-Unis à prendre des mesures plus directes contre les rebelles houthis, qui sont soutenus par l’Iran. En outre, cela pourrait aggraver les tensions entre les États-Unis et l’Iran, en raison du soutien présumé de Téhéran aux houthis.

Conclusion

En fin de compte, l’incident est un rappel du fait que malgré une guerre qui dure depuis sept ans, le conflit au Yémen montre peu de signes de résolution. Avec le dernier incident impliquant l’armée américaine et les navires houthis, il est clair que la situation dans la région est loin d’être stabilisée.

Mettre une note à ce post
Ça peut vous intéresser

Articles populaires

Commentaires recents