Jacques Chirac : l’ex-président préféré des français est décédé à 86 ans

0
502
Deces de l'ancien president Jacques Chirac

La France est en deuil. L’ancien président de la république, Jacques Chirac est décédé ce jeudi 26 Septembre 2019. Le fer de lance de l’opposition internationale à l’invasion américaine en Irak, s’éteint à l’âge de 86 ans. C’est sa famille qui a ainsi annoncé la nouvelle à l’Agence France-Presse.

Chirac etait malade

 

La France pleure Jacques Chirac

 

L’information du décès du président J. Chirac est donnée à l’AFP par son gendre. En effet, Frederic Salat- Baroux a déclaré à l’AFP que l’ancien président Chirac s’est éteint “paisiblement ce matin au milieu de ses proches”. Certes, il n’a pas précisé la cause de ce décès. Mais depuis qu’il a quitté ses fonctions en 2007, le président Jacques Chirac a dû faire face à de fréquents problèmes de santé. Alors qu’il était encore président en 2005, Chirac a été victime d’un accident vasculaire cérébral qui l’a condamné à l’hôpital pendant une semaine. En 2008, il a eu un stimulateur cardiaque inséré.

 

Avant sa mort, Chirac avait disparu des radars, se faisant de plus en plus rare devant les caméras. D’ailleurs, en 2014 sa femme déclarait qu’il avait “des problèmes de mémoire” et ne voulait plus se présenter en public. Et bien avant, en 2000, il déclarait lui-même : “J’ai eu une vie intéressante, pleine d’événements et j’en suis heureux”. A tous ceux qui cherchent à savoir qui est Jacques Chirac, il répondait déjà : “Au fond, peu importe qui il est dans la vie privée et intime. Seule la personnalité politique devrait nous intéresser. Quand on assume une responsabilité politique, l’essentiel est qu’il se fasse comprendre. Mais s’il peut se faire aimer, tant mieux.”

 

Un président apprécié de tous les français mais aussi à l’étranger

 

Né à Paris, J. Chirac occupa une série de postes au niveau national et devint en 1977 le premier maire élu de la capitale. Il est considéré par ses détracteurs comme opportuniste et impulsif. Mais en tant que président, il incarnait la farouche indépendance tant appréciée en France. Il a défendu entre autres les subventions agricoles contre les protestations de l’Union européenne.

 

 

Laisser un commentaire