Brexit : Boris Johnson amplifie la crise pendant le G7

0
930
BREXIT, Boris johnson suspend le parlement

Le sujet est au cœur du G7 qui se réunit à Biarritz jusqu’à lundi. Alors que les négociations patinent entre Londres et Bruxelles, Boris Johnson pourrait brandir la menace de ne pas payer l’intégralité de la facture du Brexit. Ceci, en cas de “non deal” selon une information de Sky News relayée par Reuters.

 

La facture du Brexit

 

La « facture du Brexit » correspond à la part des engagements financiers pris par le Royaume-Uni. Et ce, conjointement avec les autres États membres de l’UE. Boris Johnson déclare que s’il arrive au 10 Downing Street, qu’il refusera de payer la « facture du Brexit ». Ceci, tant que l’Union européenne ne proposera pas à Londres de meilleures conditions de divorce.

 

Boris Johnson se révolte

 

Boris Johnson (54 ans) est l’un des grands artisans de la victoire du Brexit au référendum de juin 2016. Son désir est que le Royaume-Uni quitte l’UE le 31 octobre, accord renégocié ou pas. Apprécié à l la base de son parti, l’ancien maire suscite en revanche des réactions plus contrastées chez les députés tories. « J’ai toujours trouvé incroyable de devoir signer le chèque avant d’avoir un accord définitif. Pour obtenir un bon accord, l’argent est un excellent solvant et un très bon lubrifiant » dit Boris à Sunday Times. Des propos donc repris par le conseil de Donald Trump lors de sa visite de trois jours au Royaume-Uni. « Je pense que nos amis et nos partenaires doivent comprendre que l’argent sera retenu jusqu’à ce que la marche à suivre gagne en clarté », ajoute Johnson.

 

L’ancien ministre précise qu’il n’acceptera pas de régler la question de la frontière entre la province d’Irlande du Nord et la République d’Irlande. Pas tant que les relations commerciales à long terme entre le Royaume-Uni et l’UE ne se normalisent. Boris Johnson promet également d’accélérer les préparatifs. Ceci en vue d’un Brexit sans accord afin que le Royaume-Uni soit prêt. Le Royaume-Uni soit prêt face à des « perturbations » générées par cette situation.

 

Merci de l’intérêt pour notre site.

Laisser un commentaire