AccueilActualitésAmélie Oudéa-Castéra annonce que la Nouvelle-Calédonie ne recevra pas la flamme olympique
spot_img

Amélie Oudéa-Castéra annonce que la Nouvelle-Calédonie ne recevra pas la flamme olympique

La flamme olympique ne fera pas escale en Nouvelle-Calédonie, une annonce d’Amélie Oudéa-Castéra

La directrice générale de la Fédération française de tennis (FFT) et présidente du comité d’organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024, Amélie Oudéa-Castéra, a confirmé que la flamme olympique ne passera pas par la Nouvelle-Calédonie.

Une décision qui déçoit la Nouvelle-Calédonie

Amélie Oudéa-Castéra, lors d’une conférence de presse récente, a annoncé la décision du comité olympique. Le parcours détaillé de la flamme a été dévoilé, mais il ne comprend pas la Nouvelle-Calédonie. Cette décision est une déception pour les patriotes locaux qui espéraient voir la flamme olympique parcourir leur territoire. La Nouvelle-Calédonie, malgré sa situation géographique éloignée, a toujours été un fervent supporter des jeux olympiques.

L’espoir n’est pas encore perdu : Des alternatives à l’étude

Si la Nouvelle-Calédonie est officiellement hors du parcours de la flamme olympique, selon Amélie Oudéa-Castéra, le comité d’organisation travaille activement à trouver une alternative. Ils explorent la possibilité d’autres événements qui pourraient rassembler les calédoniens autour de l’esprit olympique.

Possibilité d’événements parallèles

La Nouvelle-Calédonie pourrait être hôte de divers événements en parallèle avec les Jeux Olympiques de Paris 2024. Ces événements pourraient être des rencontres sportives ou des manifestations culturelles pour promouvoir l’esprit olympique et rassembler la population locale autour des valeurs du sport.

Un relais pirate?

La FFT n’exclut pas la possibilité d’un « relais pirate », un parcours alternatif, passant par la Nouvelle-Calédonie et incluant la flamme olympique. Une telle initiative nécessite toutefois une organisation logistique complexe et n’est pour l’instant qu’une idée à l’étude.

La flamme olympique continue son voyage

Bien que la Nouvelle-Calédonie soit déçue de cette nouvelle, la flamme olympique reste un symbole fort de l’unité sportive et continuera son voyage, ravivant l’esprit olympique à chaque escale. La liste exacte des pays où passera la flamme n’a pas encore été publiée. En attendant, les calédoniens se mobilisent en pleine préparation pour supporter leurs athlètes pour les Jeux de Paris 2024.


Alors que la décision d’exclure la Nouvelle-Calédonie du parcours de la flamme a suscité de vives réactions, l’esprit olympique n’en demeure pas moins vivace sur l’île du Pacifique. Ne reste plus qu’à espérer que le Comité d’Organisation trouvera une solution pour intégrer la Nouvelle-Calédonie dans les festivités liées aux Jeux Olympiques de 2024.

Mettre une note à ce post
Ça peut vous intéresser

Articles populaires

Commentaires recents